Vous prévoyez de racheter une TPE locale pour débuter ou agrandir votre activité ? C’est en effet un excellent moyen pour investir dans une entreprise capable de rapidement (si ce n’est immédiatement) commencer son activité, si vous disposez du financement nécessaire bien entendu. Pour autant, cette idée doit être mûrement réfléchie : certains points doivent méticuleusement être étudiés afin d’assurer la réussite à long terme de votre projet.

S’assurer de la rentabilité de l’entreprise d’un point de vue local, mais pas que !

Lorsque l’on envisage de racheter une entreprise, la question de sa rentabilité à court, moyen et long terme est souvent prédominante – et à raison. Pour autant, lorsque l’entreprise concernée est de petite taille et agit principalement à l’échelle locale (un pâtissier, un fleuriste ou un restaurant, par exemple), il n’est pas rare de trop concentrer notre analyse à l’échelle locale uniquement.
Si bien évidemment sa renommée et rentabilité locale est un des points clés, il ne faut pas perdre de vue les potentiels concurrents présents dans une zone géographique plus forte, nationale voire internationale pour certains corps de métier ! N’excluez donc pas ces acteurs de vos analyses, surtout lorsque vous étudiez les forces et faiblesses de la TPE en question.

Lire et vérifier scrupuleusement tout document pertinent dans l’évaluation de sa santé

Les bilans de compte ou rapport de stocks sont loin d’être suffisants pour dresser pleinement le bilan de santé d’une entreprise. Ce sont des éléments clés, certes, mais à étudier minutieusement tout en les corrélant avec d’autres documents essentiels. S’il existe des frais de note pour les employés, exigez leur récapitulatif pour bien mesurer leur justesse et impact sur la rentabilité de l’entreprise, par exemple.
Questionnez aussi en profondeur tout document relatif à des travaux récents, à faire ou non réalisés. Dans la même veine, si vous le pouvez, renseignez-vous sur la valeur des biens actifs et immobiliers en prenant en compte leur possible remplacement suite à votre achat. Si vous avez besoin d’aide pour étudier tout document de gestion et comptabilité d’entreprise, rapprochez-vous d’experts en la matière.

Pour aller plus loin, prendre contact avec d’anciens collaborateurs ou salariés
Échanger avec d’anciens collaborateurs ou employés de l’entreprise en question est aussi une bonne piste pour étudier son état de santé sous un œil nouveau. Attention néanmoins à ne pas vous montrer trop intrusif dans vos requêtes et surtout à prendre les réponses apportées avec un brin de recul. En effet, un client ou collaborateur mécontent pourrait noircir le tableau et vous induire en erreur ! Le mieux est donc d’interroger un panel large et varié d’individus pour collecter leur ressenti quant à l’enseigne que vous envisagez de racheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *