L'achat professionnel pour les pros !
Pour protéger un local professionnel ou particulier, de plus en plus de personnes font appel à la vidéo. Le choix est alors vaste et pour en savoir plus, voici quelques informations sur la caméra thermique, un des modèles les plus en vue du moment.

La caméra thermique, c’est quoi ?

Tout corps vivant dégage de la chaleur (rayonnement infrarouge). Grâce à différents capteurs, la caméra va pouvoir analyser ces ondes de chaleur et sera à même de les montrer, même au cœur de la nuit.

Elle peut alors être utilisée pour capter la présence d’une personne dans un espace mais aussi de vérifier les pertes de chaleur sur une façade.

Ces corps (ou ces flux) chauds sont illustrés par des teintes puisées dans la chromatique chaude, à savoir le rouge, l’orange ou le jaune (du plus chaud au moins chaud). Les couleurs froides, comme le bleu, sont réservées aux flux froids.

Ce type de caméra est très utilisée pour surveiller une habitation mais aussi dans les entrepôts, par exemple, pour surveiller les départs de feu (présence de chaleur anormale), dans les industries pour garder un œil sur les machines qui pourraient surchauffer anormalement, dans le bâtiment pour voir s’il y a, comme nous l’avons déjà indiqué, une déperdition de chaleur. Ce type de caméra à infrarouge est aussi très utilisée par les services de secours pour détecter la présence de personnes vivantes sous des décombres. Ces derniers temps, elle a aussi été très prisée pour surveiller la température des personnes dans les aéroports, par exemple.

Comment fonctionne-t-elle ?

Le principe de la caméra thermique est d’utiliser des capteurs de température. Ceux-ci peuvent être plus ou moins sensibles. Plus ils le sont, plus la caméra va capter des températures précises. La résolution spatiale a aussi une grande importance avec ce type de matériel puisqu’elle va permettre de distinguer les différents éléments de l’image.

La plage de températures a également un rôle important dans le fonctionnement de l’appareil. Si elle est réservée à la détection de personnes, cette plage peut se limiter à un petit écart (de 25 à 50° par exemple). Pour une utilisation plus générale, la plage la plus rencontrée va de -30 à 350° Celsius).

Le principe de cette caméra est avant tout de capter la température. La netteté des images est donc secondaire. Avec une caméra de base, vous verrez une forme humaine rouge, par exemple, mais ne pourrez pas savoir s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. Il existe néanmoins d’autres modèles plus pointus qui offrent la possibilité de combiner une image « normale » avec une image thermique. La résolution en pixel sera alors élevée. Le fonctionnement de base reste le même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.